Quels sont les traitements pour soigner une pelade cheveux ?

pelade cheveux traitement naturel

Parlons d’une maladie qui touche les femmes et les hommes, elle est souvent constatée avant les 20 ans, la pelade capillaire, il s’agit d’une perte de pilosité par plaque, appelée également l’alopécie en plaques, différente de la calvitie, cette pathologie infecte les cheveux (sans pour autant toucher les follicules pileux), les ongles et les poils.

Souvent liée aux maladies auto-immune, telles que le diabète de type 1, la thyroïdite ou l’arthrite, la pelade des cheveux touche un nombre important de personnes dans le monde.

Le traitement est essentiel, l’alopécie areata provoque un stress intense et des problèmes psychologiques. Le traitement naturel de l’alopécie areata est important, car les patients surmontent leur phobie sociale et la qualité de leur vie s’améliore. Le traitement consiste en un simple suivi, le problème est souvent résolu et les cheveux repoussent.

L’étiologie auto-immune de l’alopécie areata est corroborée par sa coexistence avec d’autres maladies auto-immunes telles que le vitiligo, la thyroïdite de Hashimoto, la maladie d’Addison et la polyendocrinopathie auto-immune. Il coexiste également fréquemment avec la dermatite atopique et le syndrome de Down. Malgré la nature auto-immune de l’alopécie areata, d’autres facteurs contribuent à son apparition. Ces facteurs sont :

  • Stress psychologique intense ou à long terme (fièvre, inflammation et tumeurs malignes)
  • Blessure locale
  • Infections virales ou bactériennes
  • Grossesse
  • Troubles hormonaux
  • Produits chimiques
  • Réactions allergiques
  • Changements saisonniers

 

Pelade cheveux traitement naturel

La greffe de cheveux est considéré comme n’ayant aucun effet sur la maladie l’alopécie, essentiellement dans le traitement de l’alopécie universelle ou étendue où le site donneur du cuir chevelu est insuffisant. La technique FUE peut contrarier la maladie en cas d’alopécie localisée.

La plupart des personnes sujettes d’une alopécie areata et subissent cette thérapie présentent une petite zone localisée, avec des problèmes assez graves, ce qui exclut la repousse naturelle des cheveux dans la zone dégarnie. Dans ce cas précis, le prélèvement des follicules pileux d’une zone donneuse devient nécessaire, la technique FUE est la meilleure solution pour mettre fin à une pelade capillaire. La croissance naturelle des cheveux s’achève dès 10 à 12 mois et les résultats sont durables.

Un cas particulier de greffe de cheveux avec FUE est la transplantation dans la zone des sourcils, qui est un site commun de la maladie, souvent sans autres zones affectées sur le cuir chevelu. Les résultats de la transplantation dans ce cas sont excellents et très importants pour la psychologie du patient, car la perte de sourcils a tendance à affecter la confiance en soi.

La greffe de cheveux FUE doit toujours être effectuée après avoir fourni au patient des informations complètes et détaillées sur la nature de l’alopécie areata, et en particulier le fait qu’elle puisse se reproduire à l’avenir, dans la même ou une autre région et de manière imprévisible en termes de temps, évolution, taille. Par conséquent, les patients doivent être conscients que les résultats de la greffe de cheveux FUE sont stables et permanents, comme dans d’autres formes d’alopécie, à condition que les dégâts restent stables et ne se reproduisent pas à l’avenir.