La greffe DHI, quels sont ses avantages ?

DHI sans rasage

En quoi consiste une greffe DHI ? Quelle est la différence entre cette technique et la FUE ? quels sont ses avantages face à la FUE ?

Les deux techniques de greffe capillaire sont les plus récentes, elles sont en quatre phases qui se complètent

  • L’anesthésie et la zone donneuse
  • L’extraction : extraire les greffons ou les bulbes
  • Ces étapes durent 3 heures selon la densité de la calvitie (la surface à implanter, la zone donneuse, le nombre total des greffons prélevé
  • Anesthésie de la zone receveuse réalisé avec de multiples injections dans le cuir chevelu
  • L’implantation capillaire effective : les deux techniques sont différentes

La FUE consiste à réaliser des micros incisions et faire déposer les greffons à l’aide d’un instrument spécifique en faisant en sorte qu’ils soient bien appliqués dans la zone receveuse. Cette méthode DHI est réalisée sur la totalité de la zone et le nombre des greffons.

La greffe DHI consiste à placer le greffon dans le stylo Choi et le spécialiste appui sur le piston foncé dans la zone receveuse tout en retirant l’aiguille laissant le greffon à son nouvel emplacement. Elle est réalisée sur l’intégralité des greffons et la zone receveuse.

Greffe DHI : les avantages

La différence réside dans la durée de la cicatrisation de la DHI qui est inférieure à celle de la technique FUE, une semaine après l’intervention les croûtes disparaissent. Le second avantage de la technique DHI est que l’angle de repousse est bien contrôlable ce qui garantit la repousse naturelle. En termes de densité, la DHI implique de petites incisions, aucune cicatrice ni douleur, ni nécessité de rasage.